Premier road Trip – Direction Les Bardenas Reales (Partie 2) – Juillet 2021

On continue la mise à jour dans la rédaction de nos articles. Notre dernier article s’arrêtait à Cognac après un passage au garage Stand 4×4 à Gémozac.

Les mains meneuses changées, notre voyage peut reprendre. Pour notre première nuit en tente de toit avec les enfants, nous avons choisi la facilité. Nous nous sommes posés dans un camping pas très loin de la frontière espagnole, le camping Sylvamar, sur la côte landaise à Labenne Océan, pour deux nuits.

Très bonne entrée en matière pour commencer à apprendre la vie « nomade ». Ce court passage dans ce camping nous a permis de tester la vie au quotidien, la cuisson derrière le 4×4, les journées en extérieur et profiter du confort +++ du camping. Nous avons pu prendre notre douche et profiter des sanitaires du camping. Cela permet une entrée en douceur et habituer les enfants petit à petit au voyage. Ils ont adoré ces deux premières nuits et ont très bien dormi (ouf car à la maison le petit avait du mal à dormir et bizarrement, il ne s’est pas réveillé: des parents dans ce cas là? des enfants qui dorment mieux en voyage qu’à la maison?).

Après deux jours, nous levons le camp direction les Bardenas Reales, zone semi-désertique située en Espagne, en Navarre. Petit arrêt pour faire un test antigénique (eh oui nous sommes en juillet 2021, espérons qu’un jour toute cette période covid sera derrière nous), et nous voila repartis. Nous passons la frontière, un nouveau problème arrive: le voyant moteur s’allume, bridant la vitesse du DEF. Pas agréable de ne plus avoir de pêche pour traverser les Pyrénées espagnoles.

Au passage, même bridés, nous arrivons à nous faire prendre par un radar espagnol sur l’auto via normalement limitée à 120km/h (une petite portion était a priori limitée à 80 et nous nous sommes fait flashés à 86, nous le saurons un mois plus tard :p).

Nous arrivons en début d’après-midi au désert des Bardenas, il fait très chaud, ça fait du bien après un été très mitigé en France. Les enfants sont contents de sortir de la voiture pour se dégourdir les jambes. Nous arrivons au spot le plus connu des Bardenas.

Nous continuons le chemin, nous tentons de sortir le drone mais nous sommes immédiatement repris par des Rangers. Les drones sont interdits sur l’ensemble de la zone qui est une zone militaire. Nous profitons du paysage désertique et du vent chaud, nous rencontrons d’autres voyageurs en 4×4, de belles rencontres qui font du bien. C’est un des points pour lesquels nous avons choisi cette vie et ce pourquoi nous souhaitons voyager.

Nous faisons le tour du circuit, en faisant des petits arrêts et finalement, nous terminons rapidement la boucle. Nous nous attendions à beaucoup plus, il est encore assez tôt dans la journée. Il n’est pas possible de bivouaquer sur le site des Bardenas et nous ne voulions pas dormir sur un parking aux alentours.

Nous décidons alors de remonter vers la France, et d’aller à Hondarribia, un spot que nous avions repéré sur Park4night, à la frontière côté Espagne. Le paysage change, plus désertique, la végétation humide et verte. Nous montons sur plusieurs lacets, nous croisons peu de voitures, mais plutôt des cyclistes et des chèvres sur le bord de la route. Après un dernier lacet, nous arrivons au sommet et nous découvrons une vue magnifique sur l’océan. Nous prenons un chemin très arpenté, uniquement praticable en 4×4. Nous descendons doucement, et nous nous posons sur un terrain arboré avec vue sur l’océan. On a préféré ne pas descendre jusqu’au bord de l’océan car il était trop tard et nous étions trop chargés. Nous aurions pu tenter le coup sans chargement et pour faire du off-road pur.

Nous avons tout déplié, nous avons commencé à faire à manger et des chevaux sauvages sont venus nous rendre visite. Les enfants étaient heureux d’être au grand air, avec des animaux venant manger à côté de nous. Un sentiment de liberté et de bonheur. Nous avons passé une très bonne journée.

Après admiration d’un magnifique coucher de soleil, nous nous sommes couchés. La nuit au bord de l’océan a été magique. Pendant qu’on dormait, les chevaux sont revenus tout autour de notre véhicule pour brouter de l’herbe et un 4×4 est venu s’installer à côté de nous vers 2h du matin.

Quand on s’est réveillés, il faisait frais mais nous étions en forme. Premier nuit sauvage avec les enfants. Cela peut paraitre facile à deux mais avec des enfants, plusieurs questions supplémentaires se posent. Mais ça s’est bien passé.

On te met la vidéo juste en dessous 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s