Première nuit en tente de toit – Gérardmer – Avril 2021

Nous avons acheté le Landrover en janvier 2021 mais il a fallu attendre Avril 2021 pour tester notre première nuit en vadrouille.

A deux, c’est mieux pour tester les équipements. Nous avons laissé les enfants chez leurs grands parents.

A la veille de Pâques et donc du deuxième confinement, nous avons décidé de partir en bivouac dans les Vosges pour découvrir le lac de Gérardmer. Nous avions tellement besoin de cette escapade que nous avons été soulagés de pouvoir partir sans restriction.

Départ de Franche-comté

Le matin du départ, le soleil était au rendez-vous même si les températures étaient encore très froides pour un mois d’avril.

Nous avons été accueillis par un parterre de jonquilles, des sapins grandioses et une pointe de neige encore présente.

Lac de Gérardmer

Nous sommes arrivés en début d’après-midi au lac. Après une petite balade dans cet endroit qui mérite de s’y arrêter, nous avons décidé de chercher un endroit pour la nuit. Nous avions repéré un point sur l’application Park4night mais nous n’avons pas réussi à nous y rendre car un sapin bloquait la route.

Nous nous sommes donc posés dans la forêt, vers 17H, un peu tard à vrai dire. Nous sommes des novices (plus jamais d’installation de bivouac à cette heure-là quand il fait froid et que la nuit tombe).

Au milieu des sapins des Vosges

Nous avons déplié pour la première fois, notre tente de toit Gordigear 140, et nous avons préparé à manger avec notre réchaud à gaz. Au menu, steaks et taboulé. Premier repas réussi mais frisquet. La température au milieu de la forêt est rapidement descendue et nous n’avions rien pour nous chauffer. Donc, nous nous sommes dépêchés de manger et de débarrasser, il faisait déjà nuit.

Installation de la tente de toit
Installation de la tente de toit

Dans la tente, nous avions prévu des couettes pour éviter d’avoir trop froid et la tente Gordigear garde bien la chaleur une fois fermée. Résultat, température proche de 0° mais dans la tente environ 5 degrés. Au final, nous avons bien dormi même au froid.

Un réveil plus qu’agréable avec le bruit des oiseaux et une légère brise faisant légèrement danser les sapins.

Nous avons pris quelques photos au petit matin, et filmé quelques plans en Go pro (mais nous avons perdu la moitié de nos rushs, grrrr).

La Playmobil au petit matin

Tout premier montage vidéo ci-dessous, n’hésite pas à t’abonner à notre chaîne.

A 13h, nous garions la Playmobil, après un weekend reposant loin du monde, en pleine nature qui a rempli toutes nos espérances.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s